Let the sun shine

Lorsque le mur qui séparait mon salon de la pièce à côté est tombé, c'était un peu l'euphorie. Enfin un peu de lumière! Et un vrai salon, une grande pièce!

DSC02405


















Apocalypse now

Le lendemain en revanche, je me la pétais moins. Il faut dire que Jérome, qui faisait les travaux chez moi, a rempli au total entre 16 et 20 sacs de gravats. Il y avait de la poussière partout. Et ce n'était que le début! Ensuite, il a fallu poncer à mort, se battre avec l'enduit, vaincre le plâtre... le tout s'est étalé sur une durée d'un mois au lieu de deux semaines!

DSC02403




















Ci-dessous, on peut apercevoir Quang, un des courageux copains venu filer un coup de main un samedi.

quang


















Ensuite, j'ai retrouvé mon accès internet, un minimum de vie sociale, et la peinture m'a rendue plus zen. Car on ne le voit pas bien ci-dessus, mais il y avait vraiment besoin d'un bon coup de pinceau.

DSC02461


















Entre-temps, j'ai failli devenir une vraie bricol'girl... mais c'est une autre histoire!

A bientôt, chers internautes!

Votre Cloclo